Retour en haut
La publicité est notre seule source de revenu.
Si vous appréciez lelectronique.com, désactivez votre bloqueur de pub. Merci à vous ! En savoir plus.

Des transistors de 10 nm sur une unique couche de carbone

02/03/2007 17h33, par PC Inpact

Après la NVRAM composée de nanotubes de carbone chez Nanowerks, voici les transistors atomiques en carbone.

Des chercheurs de l'Université de Manchester viennent de trouver le moyen de fabriquer des transistors grâce à une unique couche atomique de carbone. Une découverte qui permet d'obtenir des transistors larges de 10 nm seulement, alors que les technologies actuelles sur silicium arrivent tout juste aux 45 nm.

Selon le professeur Andre Geim, qui dirige le groupe de recherche anglais, il est possible de contrôler un flot d'électrons uniquement avec cette couche de carbone, épaisse d'un atome seulement. On appelle cela un transistor au graphène.

Le transistor au graphène posait un problème de fuite d'énergie et d'électron trop important pour une utilisation de haute technologie, dans les ordinateurs par exemple. Mais la dernière trouvaille des laboratoires de l'Université de Manchester permet d'éliminer purement et simplement ce dernier défaut, selon les chercheurs.

Le carbone permet alors d'obtenir des transistors de 10 nm, une taille que les transistors issus d'autres matériaux ne peuvent pas atteindre de manière stable. Alors que les premiers transistors en graphène nécessitaient de très basses températures pour fonctionner, les derniers se comportent très bien à température ambiante.

Il reste encore à maîtriser la production de « feuilles » de carbone d'une épaisseur d'un seul atome, un processus encore très difficile à gérer. Les chercheurs voient ensuite cette technologie comme le digne successeur du silicium, qui plafonnera, selon eux, certainement dans les 20 nm aux alentours des années 2020 à cause d'un problème de stabilité.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique

A lire aussi