Retour en haut

Actualité électronique

PARTARGER CET ARTICLE :

Des passeports aux données biométriques dès l'an prochain

19/07/2004 08h07, par Martinternet

Ottawa émettra dès l'an prochain des passeports comportant des données biométriques. Le gouvernement a décidé de faire fi des objections soulevées par des spécialistes de la protection de la vie privée et de l'information, qui soutiennent que le nouveau passeport portera atteinte à la vie privée et n'améliorera pas la sécurité nationale.


.
Le passeport sera d'abord distribué à titre expérimental aux diplomates canadiens au cours du premier semestre de 2005. Si tout se passe bien, le nouveau passeport sera émis au reste de la population par la suite.

L'initiative canadienne est assortie d'un financement de 10,3 millions de dollars sur 3 ans. Il s'agit du plus récent projet fédéral visant à mieux contrôler la circulation des personnes aux frontières à la suite des attentats terroristes du 11 septembre 2001, aux États-Unis.

Avec l'inclusion d'une photo numérisée, le nouveau passeport fait appel à la technologie controversée de la biométrie, un processus de reconnaissance de caractéristiques personnelles comme les empreintes digitales, la reconnaissance du visage ou une lecture de l'iris, permettant de confirmer l'identification des voyageurs.

Une puce électronique intégrée

Le nouveau laissez-passer inclura une puce électronique contenant la photographie du titulaire et les informations personnelles apparaissant sur le passeport existant. Les autorités responsables aux postes frontaliers pourront prendre connaissance de ces données en passant le passeport devant un lecteur électronique.

Selon le porte-parole du Bureau des passeports du Canada, l'objectif est de réduire le risque d'altération des passeports et de fraude sur l'identité.

En mai 2003, l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), basée à Montréal, avait décrété que le processus de reconnaissance faciale constituait la norme de sécurité biométrique minimale pour les passeports mondiaux.

Bien que le Canada soit exempté des nouvelles exigences de sécurité américaines, Ottawa a décidé d'agir sans attendre une éventuelle décision de Washington qui accentuerait son contrôle aux frontières

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique