Retour en haut

Actualité électronique

PARTARGER CET ARTICLE :

Des nano mémoires non volatiles 1 000 fois plus

21/09/2007 18h45, par Techno-Science

Des scientifiques de l'université de Pennsylvanie ont développé des nanofils capables de stocker des données informatiques pendant 100 000 ans et d'accéder à ces données mille fois plus rapidement qu'avec les actuels mémoires Flash ou micro drives, pour un encombrement moindre et une plus faible consommation.

Ritesh Agarwal et ses collègues ont élaboré un nanofil de tellurure d'antimoine et de germanium, un matériau à changement de phase capable de basculer entre deux états stables, l'un amorphe et l'autre cristallin, point-clé des opérations de lecture/écriture mémoire. La fabrication de dispositifs d'approximativement 100 atomes de diamètre, a été effectuée sans l'aide de la lithographie conventionnelle, processus qui utilise des produits chimiques violents et qui implique des limitations d'espace, de taille et de rendement.

Les chercheurs ont utilisé le processus d'auto-assemblage grâce auquel les réactifs chimiques cristallisent à basses températures à l'aide de catalyseurs métalliques pour former spontanément des nanofils de 30 à 50 nanomètres de diamètre et de 10 microns de longueur. Ils ont ensuite fabriqué des blocs mémoires sur des substrats de silicium.

Les essais ont montré une consommation d'énergie extrêmement faible pour le codage des données (0,7mW par bit). Les tests ont également indiqué un temps d'accès aux données 1 000 fois plus rapide (50 nanosecondes) que pour les mémoires Flash traditionnelles et permis de démontrer que le dispositif devait être capable de conserver les données sur une période d'utilisation d'approximativement 100 000 ans, avec une capacité mémoire de l'ordre du térabit.

Selon Agarwal, cette technologie rendra possible l'enregistrement de centaines de films à haute résolution sur un petit lecteur ainsi que leur chargement et leur lecture sans la perte de temps due à la bufférisation, ou le démarrage de son ordinateur portable en quelques secondes puisqu'il ne sera plus nécessaire de transférer le système d'exploitation en mémoire vive.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Les dernières infos électronique

24/05/2017 13h05 : Mélangeur très large bande, 3GHz à 20GHz, intégrant un étage tampon à faibles pertes, IIP3 de 23,9dBm en pet...
24/05/2017 13h02 : TI dévoile la plus petite attaque de grille du marché et une solution MOSFET de puissance pour la commande d...
23/05/2017 19h41 : Analog Devices annonce deux nouveaux circuits de commande isolée de grille destinés aux commutateurs de pui...
23/05/2017 13h45 : Contrôleur pour composant alimenté (PD), au standard IEEE 802.3bt, présentant un rendement de 99%
19/05/2017 07h47 : Les mélangeurs large bande RF d’Analog Devices simplifient la conception et réduisent de façon considérable...
16/05/2017 21h10 : TI dévoile avec son nouveau portefeuille les capteurs à ondes millimétriques monopuces les plus précis au mo...
11/05/2017 19h00 : Amplificateur différentiel de gain 15dB, présentant une linéarité OIP3 jusqu’à 50dBm et un bas niveau de bru...
11/05/2017 16h04 : Le format Autodesk FUSION 360 est maintenant disponible sur la plateforme TraceParts
10/05/2017 18h26 : Blue Frog, créateur du robot BUDDY, officialise son premier programme partenaires, et révèle les premières s...
04/05/2017 19h01 : Les nouveaux synthétiseurs RF large bande d’Analog Devices permettent une réduction des dimensions au niveau...
03/05/2017 11h55 : TraceParts publie un e-Book sur les interactions entre concepteurs et fournisseurs de composants
29/04/2017 09h12 : Avec son convertisseur numérique/analogique en technologie 28 nm, Analog Devices établit de nouveaux critère...

Actualité électronique