Retour en haut

Babybot, un robot capable d'apprendre par lui-même

18/07/2006 10h36, par ADIT

Le "Lira Lab" de l'Université de Gènes sera à partir de 2007 au coeur d'un projet européen de robot humanoïde, qui devrait être capable de marcher, communiquer, penser, et sera peut-être même doué de conscience.
Ce projet fait suite à un programme de 10 ans au "Lira Lab" qui avait pour but d'étudier des méthodes innovantes pour doter une machine d'une vraie compréhension du monde qui l'entoure. La méthode : créer des "bébés" robots qui doivent apprendre pas à pas à interagir avec l'extérieur. Pour cela, les ingénieurs ont collaboré avec Luciano Fadiga, neurologue de l'Université de Ferrare, afin d'imiter le fonctionnement des cellules du cerveau, en particulier les neurones miroir. "BabyBot", né en 1996, est ainsi capable de reconnaître les objets avec lesquels il a déjà interagi même s'il les voit sous un angle différent, et peut même reproduire des actions qu'il voit faire à d'autres.
Le but ultime de toutes ces études est de réussir à remplacer l'homme par la machine dans les travaux ingrats ou dangereux. Un robot soudeur intelligent serait aussi, par exemple, capable de se reprogrammer lui-même en cas de changement d'objet à souder, au lieu de nécessiter des semaines de travail humain.
Le "Lira Lab" va travailler désormais sur "RobotCub", un robot ayant l'aspect d'un enfant de deux ans. Les différentes parties du robot, déjà en développement dans onze centres européens, seront assemblées à Gênes, où lui sera aussi implémentée une version améliorée du logiciel de "BabyBot". Cette fois, "RobotCub" ne se contentera pas seulement de reconnaître et de manipuler des objets, il devra apprendre à marcher à quatre pattes et debout, mais aussi et surtout à communiquer.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique

A lire aussi