Retour en haut

Actualité électronique

PARTARGER CET ARTICLE :

Avec Pioneer, les couleurs ont trouvé leur écrin noir

28/08/2007 18h14, par 20Minutes.fr

En avançant d'un an la sortie de ses nouveaux téléviseurs, Pioneer frappe un grand coup avec sa Gen 8 déclinée en six écrans plasma de 42 ou 50 pouces. Repartant à zéro, le constructeur livre une dalle totalement nouvelle, pour optimiser son avancée technologique en termes de qualité d'image et en particulier de contraste. Et c'est franchement réussi. Jamais écran plat n'était parvenu à reproduire des noirs d'une telle intensité. Clé de cette réussite, des nouveaux phosphores ainsi que l'introduction d'un système inédit d'électrons. «Cela permet de mieux contrôler les noirs. Par ailleurs, les couleurs ressortent mieux», indique-t-on chez le constructeur.

Autre innovation, un filtre externe qui permet à l'écran de conserver ses qualités intrinsèques dans les pièces fortement éclairées et, pour les modèles haut de gamme, un capteur adaptant la luminosité et le contraste de l'écran à la lumière ambiante.

Côté contraste justement, le saut technologique est de taille, avec une qualité multipliée par quatre (16 000: 1, contre 4 000 :1 il y a un an). Revers de la médaille, à taille égale, les téléviseurs Pioneer sont au moins deux fois plus chers que ceux des concurrents. Avec des prix de 2 790 euros à 4 290 euros, le constructeur vise les vrais puristes.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique