Retour en haut

Actualité électronique

PARTARGER CET ARTICLE :

2007 commence bien pour Schneider Electric

19/04/2007 18h31, par L'Usine Nouvelle

Le groupe d’équipements électriques a publié aujourd’hui un chiffre d'affaires de 3,89 milliards d'euros au 1er trimestre, supérieur aux attentes des analystes. Son objectif de croissance organique pour cette année est par ailleurs relevé.
 Excellent début d’année pour Schneider ! Le spécialiste de la construction électrique et des automatismes a annoncé, aujourd’hui dans un communiqué, que la croissance organique de son chiffre d’affaires avait atteint « un nouveau record » de 13,7%, à 3 893 millions d’euros, au premier trimestre 2007. Les neufs analystes interrogés par Reuters attendaient un chiffre d'affaires de 3 650 millions d'euros, avec une croissance organique de 8%.

« Dans les conditions économiques actuelles, Schneider Electric anticipe pour 2007 une croissance organique de son chiffre d'affaires de +8%, supérieure à l'objectif révisé de son programme d'entreprise "new2" », a déclaré Jean-Pascal Tricoire, le président du directoire, cité dans le communiqué.

Fin février, Schneider avait relevé à plus de 6% son objectif de croissance organique pour 2007 et 2008, contre plus de 5% auparavant. « Le début d'année est marqué par une croissance particulièrement forte dans les activités de gestion de l'énergie, de services ainsi que dans les projets et solutions », a également souligné le groupe. Schneider accusé en Chine
La société chinoise Chint intente un procès au groupe de Jean-Pascal Tricoire pour contrefaçon de l’un de ses produits. Schneider dément toutes les accusations.

Par zones géographiques, les ventes de Schneider ont crû de 25,8% en Asie-Pacifique (+16,2% en organique), 25,2% en Europe (+14,6% en organique), 17,9% en Amérique du Nord (+9,3% en organique) et 15,2% dans le reste du monde (+17,6% en organique).

Les acquisitions, dont American Power Construction (consolidé depuis le 15 février) mais aussi les sociétés IBS, Merten et GET, acquises en 2006, ont contribué à hauteur de 412 millions d'euros (+12,9%) au chiffre d'affaires. L'effet de change a pour sa part été négatif de 118 millions d'euros (-4,2%)

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique